birmanie

Les trésors cachés de Birmanie

La Birmanie ou Myanmar est actuellement une destination que beaucoup de voyageurs veulent visiter. Se trouvant dans diverses régions, le pays recèle des trésors inestimables. Architecturaux ou naturels, ils n’attendent qu’à être découverts et visités. Parmi eux, il y a les temples bouddhistes, les pagodes et les grottes par exemple. Mais le pays possède d’autres trésors qui font la fierté des Birmans.

 

Les temples de Bagan

L’un des plus importants sites archéologiques en Asie du Sud-est est à découvrir en Birmanie. Il s’agit de Bagan dans la région de Mandalay. Bagan est une vaste étendue de site archéologique, sur laquelle il est possible de voir des milliers de pagodes, ainsi que des temples bouddhistes. Il faut plusieurs jours pour visiter ces trésors d’architecture spéciaux fabriqués avec des briques.

 

MEkong BIrmanie

 

Le grand stupa royal de Mingun

À environ une heure de bateau (8 km) de Mandalay se trouve un monastère en brique. Le roi Bodawpaya l’a fait construire en 1790, en voulant que cet édifice soit le plus grand possible. Malheureusement, seulement la partie basse a été achevée. Néanmoins, c’est la construction en brique la plus grande au monde avec ses 70 mètres de haut. Même inachevé, ce monument est un autre trésor d’architecture que la Birmanie possède.

 

Les grottes de Pindaya

Au pied du lac Pone Taloke se trouve la petite ville de Pindaya, dans l’État Shan. À part ses ombrelles fabriquées artisanalement, Pindaya est surtout réputée pour une de ses grottes naturelles sacrées. En effet, au fil des siècles, des milliers de statues de bouddha (environ 8000) ont été entreposées dans cette dernière par les Birmans. Pour accéder à la grotte, on peut emprunter un escalier avec une centaine de marches ou bien par l’intermédiaire d’un ascenseur.

Outre la découverte de ces trésors sacrés, le trajet pour se rendre à la grotte est déjà une attraction à lui seul. Nombreux sont les touristes qui préfèrent s’y rendre à pied (trekking), pour profiter à la fois des magnifiques paysages montagneux et des plantations de thés.

 

Les grottes de Hpo Win Daung

À 170 km de Mandalay se trouvent les grottes de Hpo Win Daung, près de la ville de Monywa. N’étant pas très connues, ces grottes servent surtout de salles de prières bouddhistes. Elles sont composées d’une centaine de grottes réparties sur des galeries vieilles de plusieurs siècles. Taillées à même la roche, on peut voir à l’intérieur d’elles, de nombreuses sculptures, mais également des peintures rupestres. Pour tous ceux qui s’intéressent à la religion bouddhisme, il serait très intéressant de voir ces grottes, car ces sculptures et ces peintures retracent l’histoire du bouddhisme. De plus, comme le site n’est pas protégé, ces trésors birmans se dégradent au fil du temps. De ce fait, profitez-en tant qu’il en est encore temps.

 

Le Rocher d’Or ou Pagode de Kyaiktiyo

Dans l’état Môn au sud de la Birmanie se trouve la Pagode de Kyaiktiyo. Il s’agit d’un énorme rocher d’environ 6 m de diamètre qui est recouvert de feuilles d’or. D’après la légende, le Rocher d’or est retenu en équilibre par un cheveu de Bouddha. Situé à 1200 m d’altitude, c’est un des lieux de pèlerinage bouddhiste le plus important en Birmanie. Beaucoup de pèlerins birmans viennent ainsi s’y recueillir et prier. Faisant partie des trésors de la Birmanie, plusieurs touristes sont attirés par ce site exceptionnel, d’ailleurs, ils peuvent aussi y accéder. Cependant, les femmes n’ont pas le droit de s’approcher du rocher sacré. En effet, elles n’ont le droit de monter qu’à 1100 m d’altitude

.

Mekong birmanie2

Suivez-nous sur nos réseaux 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *